I03
Buzz 03 : vers l’infini et en deçà
Julien Dartois, Alexander Duke
2012

———

Impression offset sur papier brillant 135 g/m²
40 x 60 cm
700 ex.
Le texte est composé en Optima et en Garamond
ISSN 2258-2959
Dépôt légal à parution

———

À la suite de l’exposition Buzz 03 à la galerie Aperto, qui réunissait l’école d’architecture et l’école des Beaux Arts de Montpellier ; Alexander Duke et Julien Dartois ont entrepris pour Infra un projet au croisement de leurs pratiques et de celle des architectes.
Cette démarche volontaire les a poussée à se focaliser non seulement sur les travaux artistiques présentés, mais aussi sur l’architecture de l’exposition. Ainsi, ils ont décidé de travailler sur le socle massif présent dans l’espace d’exposition, qui rassemblait et permettait de montrer dans un même temps tous les travaux des étudiants. En leurs sens, cette forme est déjà autonome et lie à la fois les travaux entre eux mais aussi avec l’espace de la galerie, de par ses proportions. Un socle est avant tout un support d’oeuvre, comme le préfixe infra- un support pour un autre mot. Avec ce socle à monter soi-même, leur réflexion ne se contente pas de révéler du lien mais aussi d’en jouer. Alors que l’on tourne autour du socle pour voir l’oeuvre, celui-ci demande un point de vue unique pour passer du volume à la planéité, par le dessin de ses arrêtes qui le déplace d’objet à dessin de représentation de ce même objet.

I03
Buzz 03 : vers l’infini et en deçà
Julien Dartois, Alexander Duke
2012

———

Offset print on 135 g/m² glossy paper
40 x 60 cm
700 ex.
The text is composed in Optima and Garamond
ISSN 2258-2959
Legal deposit upon publication

———

Following the exhibition Buzz 03 at the gallery Aperto, which gathered the School of Architecture and the School of Arts of Montpellier; Alexander Duke and Julien Dartois began a project for Infra at the crossroads between their practices and those of architects.
This voluntary approach pushed them to focus not only on the displayed artworks, but also on the architecture of the exhibition. Thus, they decided to work on a massive pedestal present in the exhibition space, which gathered and allowed to show at the same time all the students’ works. For them, this form is already autonomous and linking the works together but also within the gallery’s space due to its proportions. A pedestal is above all a support for works, just like the prefix infra- is a support for another word. With this ready-to-assemble pedestal, their reflection does not only reveal the link but also plays on it. While we turn around the pedestal to see the work, it requires a unique point of view to slide from volume to planarity, by the drawing of its edges shifting it from object of the drawing to the representation of this same object.

infrastudio_i03_dartois_duke_2012_1

infrastudio_i03_dartois_duke_2012_3

infrastudio_i03_dartois_duke_2012_2