I02
Sous le soleil, loin loin
François Lefèvre
2012

———

Impression offset sur papier brillant 135 g/m²
40 x 60 cm
700 ex.
Le texte est composé en Optima et en Garamond
ISSN 2258-2959
Dépôt légal à parution

———

Pour ce numéro d’Infra, François Lefèvre confronte son travail et ses réflexions au format. Par la répétition de l’image, apparemment identique, s’opère en réalité un changement de statut subtil, à travers le temps, et le hors-champ du travail présenté. La photo murale devient peinture par le geste, par l’ajout de matière sur sa surface tout en représentant une image populaire, disons stéréotypée. Dans un deuxième temps, des jeunes filles posent devant cette peinture, et l’image qui en résulte est alors à nouveau une photographie. Deux images, deux statuts différents. En rapport avec ses préoccupations, les deux temps de ce travail se veulent comme deux faces d’une destination idyllique, et irréelle. Face montrée, face cachée. À la manière d’une brochure de voyage, Infra « vend du rêve » pour ensuite révéler qu’il s’agit, non pas d’une imposture, mais d’une posture à la fois critique et fascinée.

I02
Sous le soleil, loin loin
François Lefèvre
2012

———

Offset print on 135 g/m² glossy paper
40 x 60 cm
700 ex.
The text is composed in Optima and Garamond
ISSN 2258-2959
Legal deposit upon publication

———

In this issue of Infra, François Lefèvre tackles his work and reflections with the format. Through image repetition, seemingly identical, a subtle change of status occurs throughout time and the out of frame of the presented work. The mural photograph becomes a gestural painting, through addition of material on its surface while representing a popular somewhat stereotyped image. In a second phase, young girls are posing in front of this painting, and the resulting image is then again a photograph. Two images, two different statuses. Linked with his preoccupations, the two-phases of this work tends to have two idyllic and unreal endpoints. One side is revealed, the other one hidden. Just like a travel brochure, Infra « sells dreams » in order to reveal that we’re not dealing with an imposture but with both a critical and fascinated posture.

infrastudio_i02_lefèvre_2012_2
infrastudio_i02_lefèvre_2012_4

infrastudio_i02_lefèvre_2012_3